Créateur en Mouvement

Entrevue avec le danseur David Campbell [Vidéo]

Par 29 décembre 2017 No Comments

Parcours 

  • À quel âge avez-vous commencé la danse ? J’ai commencé la danse à l’âge de 4 ans. 
  • À quel moment la danse est passée, pour vous, d’un simple loisir à une vraie formation ?À l’âge de 18 ans. 
  • Parlez-nous de votre parcours en quelques mots.  À 18 ans, j’ai commencé l’école du Royal Winnipeg Ballet, après avoir terminé leur programme, j’ai fait l’École de danse contemporaine de Montréal. Depuis, j’ai travaillé avec plusieurs chorégraphes et compagnies à Montréal et ailleurs : Ginette Laurin (O Vertigo), Claude Caron (Ballet Ouest), Hélène Blackburn (Cas Public), Roger Sinha (Sinha Danse), Hélène Langevin (Bouge de là). 

             

Collaboration avec Virginie Brunelle

Pour information c’est la première fois que David Campbell travaillait avec Virginie. 

  • Qu’est-ce qui vous a frappé / marqué dans la façon de travailler de Virginie Brunelle ?C’est un mélange entre l’intuitif en studio, et la recherche et le travail à l’extérieur du studio. Elle peut arriver avec des idées très claires et précises, mais dans le studio elle les laisse partir (des fois) pour suivre son instinct. 
  • Comment décririez-vous le travail de Virginie Brunelle en studio ? Viscéral. Elle sent ce qu’elle aime ou n’aime pas, et beaucoup de ses mouvements aussi passent par l’intérieur. 
  • Qu’est-ce qui vous a marqué dans votre collaboration avec Virginie Brunelle ?  La connexion et confort qui s’est installé très rapidement, on dirait qu’on travaillait ensemble depuis longtemps! 
  • Quel est le meilleur souvenir que vous ayez de votre collaboration avec Virginie Brunelle ? J’ai beaucoup de moments qui me viennent à l’esprit, beaucoup de rires et de plaisir. Pour une première collaboration, je trouvais vraiment spécial quand on complèterait les phrases l’autre. 

  • Pour cette pièce avec Eric Gauthier, Virginie sera amenée à travailler avec des danseurs classiques, comment avez-vous ressenti ce challenge dans le travail de Virginie Brunelle ?  Elle est au courant des défis de travailler avec des danseurs formés en ballet classique. La demande physique est différente, mais surtout l’engagement mental et émotionnel qu’elle demande. 
  • Quelle(s) image(s) particulières Virginie vous a demandé d’explorer pour cette pièce ? Nous avons travaillé beaucoup de textures de corps, de façon de prendre la technique classique, et de la défaire, ou “salir”  pour créer une nouvelle façon de bouger. 
  • Parlez-nous du processus de création, de la façon de travailler de Virginie pour cette pièce ? On a créé plusieurs tableaux, différents gros morceaux, et après trouvé les liens entre ces tableaux. Les similitudes ainsi que les différences qui complètent le tout. 

 

     

 

/ Vidéo / Son expérience en un mot

 

Crédit : Sasha Onyshchenko/www.sashaonyshchenko.com